5 exercices de musculation pour booster sa testostérone

Les pratiquants de musculation le savent, la testostérone est une hormone très importante pour construire du muscle. Si bien que certains se dopent en s’injectant de la testo. Mais saviez-vous qu’il était possible d’augmenter la quantité de testostérone que le corps produit naturellement grâce à la musculation ? Aujourd’hui, nous allons voir cinq exercices à incorporer à votre séance qui vont booster la production d’hormone mâle.

Travailler ses jambes avec le squat

Même si vous n’avez pas pour objectif d’être bodybuilder et d’avoir de grosses cuisses, ne négligez pas la séance dédiée aux jambes ! On le sait, ce groupe musculaire est souvent délaissé par les pratiquants de musculation, mais c’est une erreur stratégique. Effectivement, faire des gros exercices poly-articulaires pour les jambes et les fessiers permet de stimuler la production naturelle de testostérone. En plus, les femmes adorent les hommes avec des fesses bien musclées ;-).

Les tractions, un exercice complet

traction testostérone

Faites des tractions, que ce soit en prise supination ou en pronation ! C’est un excellent exercice qui mobilise de nombreux muscles du corps. Les muscles qui sont principalement travaillés par les tractions sont les dorsaux, les trapèzes et les biceps. C’est un exercice parfait pour booster votre virilité, puisque les tractions vont vous donner une carrure masculine, en étant taillé en V. Être capable de porter son propre poids n’est pas facile, mais est grandement utile dans la vie pour être un homme plus complet.

Les pompes

pompes testo

Les pompes sont un classique de la musculation. Exercice pratiqué depuis la nuit des temps, il développe vos muscles pectoraux, vos épaules et vos triceps. C’est donc un exercice très intéressant si vous êtes dans l’optique de vous muscler tout en boostant votre virilité. Il existe une grande quantité de variations des pompes : pompes prise large, prise serrée, pompe diamant, avec les pieds surélevés, ou au contraire avec les pectoraux surélevés. Bref, encore un exercice à ajouter à vos séances !

Le développé couché

testostérone développé couché

De la même manière que les pompes, le développé couché est un exercice qui sollicite principalement les pecs et les triceps. C’est sans doute l’exercice phare des salles de musculation : tout le monde compare ses performances en musculation grâce au développé couché. Dans un but d’hypertrophie (augmenter le volume musculaire), c’est un exercice indispensable. Vous l’aurez deviné, il engage de nombreux muscles qui vont servir à pousser la barre et à vous stabiliser sur le banc. Par conséquent, vous favorisez la production de testo.

Le soulevé de terre

Le soulevé de terre (appelé deadlift en anglais) consiste, comme son nom l’indique, à soulever une barre du sol. Cet exo, au même titre que les tractions, engage de très nombreux muscles du corps. C’est probablement l’un des exercices les plus complets pour se muscler. Les jambes, les fessiers, le dos, les trapèzes, le corps entier est sollicité pour arracher la barre du sol. La difficulté de cet exercice provient du fait qu’il faut soulever une barre en partant d’un état parfaitement inerte et sans mouvement. Mais ne négligez pas l’impact que le deadlift a sur la production d’hormone !

Testostérone et musculation : en résumé

Il y a un lien étroit entre la testostérone et la musculation. Comme nous l’avons évoqué, cette hormone est en grande partie responsable de la croissance musculaire. C’est pourquoi de nombreux pratiquants de sport souhaitent augmenter leur taux de testostérone naturellement. Et la musculation est un très bon moyen d’y parvenir !

Les exercices poly-articulaires, qui engagent de nombreux muscles lors de leur exécution, sont les plus efficaces pour augmenter la testostérone en faisant de la musculation. Les exercices d’isolation aux haltères et aux élatiques ne sont pas à négliger pour autant. Cela dit, si vous cherchez à maximiser vos performances, orientez-vous plutôt sur de gros exercices qui ne ciblent pas qu’un seul muscle mais plusieurs groupes musculaires.

Le mot de la fin

Peu importe la raison pour laquelle vous souhaitez augmenter votre taux de testostérone, la musculation peut vous aider à atteindre votre objectif. Que ce soit pour booster votre libido ou augmenter votre croissance musculaire, les exercices polyarticulaires, engageant plusieurs groupes musculaires, sont parmi ceux qui sont le plus efficaces pour augmenter la quantité de testostérone libérée par l’organisme.

Par ailleurs, en augmentant votre masse musculaire et en réduisant votre masse grasse, vous allez produire plus de testostérone. En incorporant des exercices poly-articulaires à vos séances, vous favorisez donc la production hormonale. Un autre avantage non négligeable de ce type d’exercices, c’est que vos séances seront moins longues et plus efficaces. Plutôt que d’enchaîner les exercices pour les biceps, suivi de ceux pour les épaules et les trapèzes, faites des tractions !

Laisser un commentaire